FAIL (the browser should render some flash content, not this).

English Version FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Navigation
Séjours MarrakechShow/Hide content
 Marrakech
 Riads
 Histoire
 Arts
 Savoir-Vivre
 Religion
 Cuisine
 Climat
 Monnaie
 Langue
 Voyage
 Partenaires
 Photos
ExcursionsShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad les Trois PalmiersShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Votre séjour
 Tarifs
 Livre d'Or
 Photos
Riad El BachaShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Votre séjour
 Tarifs
 Photos
 Livre d'Or
Villa CactusShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad DaviaShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad Des EpicesShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Tarifs
 Photos
Fan EventsShow/Hide content
 Présentation
 Organisation de Mariage
 Organisation d'Evènements
 Organisation de Séminaires
 Organisation de Stages de Golf
 Photos
Séjours Marrakech - séjour riad Maroc: Evenements

Recherche sur ce sujet:   
[ Allez sur l'Accueil | Sélectionnez un nouveau sujet ]

Tom Cruise au Maroc pour le tournage de Mission Impossible 5
Evenements
H24info.ma
La star hollywoodienne Tom Cruise sera au Maroc début septembre pour le tournage du 5e volet de Mission Impossible.Les tournages américains au Maroc reprennent de plus belle.
Le 5e volet de la saga Mission Impossible sera ainsi bientôt tourné au royaume. Tom Cruise, acteur vedette, est même attendu début septembre.
Les équipes de production sont déjà au Maroc pour la préparation des lieux de tournage du film.Les villes choisies pour Mission Impossible 5 sont Marrakech, Rabat et Casablanca.



Marrakech Grand Prix du 5 au 7 avril 2013
Evenements


MARRAKECH GRAND PRIX 2013

Le Grand Prix de Marrakech en bref et en chiffres :

  •  Piste de circuit de 4.7 km
  •  1 Paddock de 7Ha entièrement équipé, « un des plus beaux au monde selon le
    délégué presse de la FIA
  •  Aires de stationnement entièrement pavées pour 5000 véhicules
  •  Plateforme Hélico
  •  1240 emplois directs pour la construction du circuit
  •  2680 emplois (sous-traitants) annuellement pour l’organisation de l’évènement
  •  75 chaînes TV dans 160 pays pour assurer la couverture de l’évènement
  •  480 millions de téléspectateurs en 2012
  •  220 Mdh de dépenses directes du Championnat et de ses partenaires la semaine de l’évènement
  •  53 heures de visibilité pour la marque Maroc à l’international (Campagne ONMT)



Jetair Fly lance de nouveaux vols vers le Maroc
Evenements

Jetairfly, lance de nouveaux vols entre l'Europe et le Maroc


Bruxelles : Le transporteur aérien low cost belge Jetairfly, qui a fusionné avec la compagnie marocaine Jet4you, a annoncé le lancement de nouvelles routes, entre les Pays-Bas, la France et le Maroc


Jetairfly, lance de nouveaux vols entre l'Europe et le Maroc
Ces nouveaux vols permettront aux passagers européens à voyager de Nantes à Casablanca,Paris-Orly àRabatToulon à destination d’Oujda et de Rotterdam à Tanger

La compagnie low-cost envisage également de lancer d'autres vols de l'Europe vers les villes de NadorTétouanAl HoceimaAgadirFès etMarrakech

L’extension d’activité de Jetairfly décidé par elle au Maroc, survient des semaines aprés la décision par sa rivale Ryanair d’ouvrir ses premières bases non-UE au Maroc dans les aéroports des villes impériales de Fèset  Marrakech

Ryanair devient ainsi le premier low-coster européen à avoir des bases, avec stationnés dessus, desvecteurs en permanence, en dehors de son continent d'origine. 

Certains experts du voyage, disent à ce propos, que la concurrence chaude et croissante, entre transporteurs low cost, sur les destinations marocaines, est susceptible de donner un nouvel élan à l'industrie du tourisme au royaume, surtout que le secteur génère, la deuxième plus grosse contribution au PIB du pays.



Les sentiers de Ouirgane à l'honneur.
Evenements

"Les sentiers de Ouirgane", à l'honneur du patrimoine rural marocain


Lemag.ma - publié le Mercredi 13 Février à 19:19 modifié le Mercredi 13 Février - 19:23

Marrakech : Partant du souci majeur de revaloriser le patrimoine rural marocain, l’association Artsouk mène un projet bien ambitieux baptisé «Les sentiers de Ouirgane».

Ainsi, l’associationArtsouk, avec les ressources locales, les marocains résidant à l’étranger et ses partenaires, entame son projet«Les sentiers de Ouirgane» dès le mois d'avril 2013; avec plusieurs actions prévues. 

Artsouk cible, en effet, le patrimoine avec une action visant à désenclaver le village de Ouirgane, par la réhabilitation du sentier interne et des éléments patrimoniaux; l'éducation, pour aider le directeur de l'école et les écoliers dans leur projet de création d'une bibliothèque scolaire, Acheminement d'un lot de 500 ouvrages scolaires à destination de l'école primaire de Ouirgane; et l'économie solidaire pour accompagner la société civile et les acteurs locaux dans les projets générateurs de revenus 'labellisation/certification d'huile alimentaire'. 

Le village qui abritera ce projet est le village de Ouirgane, à 70 km de Marrakech, qui est le point de passage privilégié pour traverser le Haut Atlas. 

Rappelons que l'association Artsouk a été créée en Juillet 2003. A but non lucratif, elle œuvre via son site internet à la  promotion du patrimoine, de la culture, des arts et de l’artisanat marocains. Grâce aux compétences de ses membres actifs, l’association apporte un savoir-faire pluridisciplinaire dans la mise en œuvre de projets de développement axés sur l’amélioration des conditions de vie des populations locales, la valorisation patrimoniale et le développement d’activités locales génératrices de revenus.



La Mamounia sélectionné dans la "T+L 500" 2013 des meilleurs hôtels dans le mond
Evenements En effet, le palace majestueux de la ville de Marrakech ne cesse d'émerveiller partout dans le monde. 

Ainsi, après la Gold List du Conde Nast Traveler, La Mamounia a été sélectionné dans la prestigieuse "T+L 500" 2013 du magazine américain "Travel and Leisure". La distinction intègre le palace dans les 500 meilleurs établissements au monde ; selon l'information relayée par Infomédiaire. 

C'est la troisième année consécutive que la Mamounia intègre cette sélection. Et c'est le seul hôtel marocain à être élu par le magazine américain.



Ryanair s'installe au Maroc
Evenements La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair ouvrira au Maroc au printemps deux nouvelles bases, ses toutes premières hors d’Europe, a annoncé mardi le patron de l’entreprise irlandaise Michael O’Leary dans un entretien avec l’AFP. 
«Nous ouvrons deux nouvelles bases au Maroc - Fès et Marrakech», a-t-il dit à l’occasion d’un passage à l’aéroport de Marseille-Provence. 
«Nous avons connu une forte croissance au Maroc ces 5 dernières années», a-t-il expliqué. «Essaouira et Rabat seront nos 7e et 8e aéroports marocains» (desservis). 
«Cela nous aide beaucoup en hiver, en particulier depuis que nous avons fermé (la base) ici à Marseille (début 2011, ndlr) en raison des lois fiscales», a-t-il ajouté. «Si nous ouvrons des bases au Maroc, nous pouvons continuer de voler sur Marseille depuis le Maroc, sans base à Marseille, pendant l’hiver». 
Deux avions seront ainsi basés à Marrakech, qui desservira 22 routes dont sept nouvelles (Baden, Bergerac, Cuneo, Dole, Munich, Vatry et Tours), a précisé le groupe dans un communiqué. Un appareil sera basé à Fès, d’où seront desservies 15 destinations dont quatre nouvelles, toutes en France (Lille, Nantes, Nîmes et Saint-Etienne). 
Ryanair souligne qu’il investit plus de 210 millions de dollars au Maroc et que son trafic y représentera jusqu’à 2,5 millions de passagers par an, soutenant un total de 2.500 emplois sur place. 
Interrogé sur la toute nouvelle concurrence d’Air France qui a installé des bases en province permettant d’offrir des tarifs peu élevés, M. O’Leary a estimé que «c’est la reconnaissance par Air France que le modèle du low cost, dont ils avaient toujours dit qu’il ne marcherait pas en France, est destiné à s’imposer en France». 
Le PDG de Ryanair a cependant minimisé la menace que représente cette nouvelle donne: «Leur offre low cost est basée sur un tarif relativement haut pour nous - il commence à 49 euros, nos premiers prix sont à 15», a-t-il dit.



L'art du jardin au Maroc, thème d'une exposition de photographies à Marrakech
Evenements
Visible aux cimaises du musée de l'art de vivre à Marrakech, cette exposition riche en couleurs, donne à voir et à apprécier une vingtaine de photographies relatant des jardins authentiques et historiques tant publics que privés, qui font la fierté de certaines villes impériales du Royaume, entre autres, Marrakech, Fès, Rabat et Tanger.

Ces photographies inédites qui illustrent un art très ancestral largement ancré dans les traditions et le mode de vie des marocains, ont été capturées par des artistes de renommée lors de plusieurs voyages à travers le Royaume, en l'occurrence, Nourddine Tilsaghani, Hassan Nadim, et Abdellah Mahmoudi, "A travers cette exposition inaugurale de la saison culturelle du musée de l'art de vivre, notre ambition est de revendiquer le jardin comme patrimoine écologique et naturel indéniable, tout en 

veillant à mettre en avant tout un art de vivre en parfaite harmonie avec la nature au Maroc", a confié à la MAP Abderrazak Benchaâbane, fondateur du musée de l'art de vivre à Marrakech, Et de poursuivre que l'homme, depuis sa sédentarisation a travaillé et modifié les paysages, relevant qu'au fil du temps, les techniques agricoles, la diversification des cultures et la création de nouvelles variétés de plantes par des techniques d'hybridations, conjuguées à l'essor des biotechnologies, ont profondément modifié et enrichit la flore et les paysages partout dans le monde.

Pour ce botaniste, si la création d'un jardin dépend de la nature du sol et du climat, le jardin doit beaucoup aussi au terreau culturel sur lequel il se développe et à l'époque historique à laquelle il 
appartient.

"Ainsi on pourrait dire qu'un jardin est une synthèse du milieu physique, du cadre naturel, de la géographie, de l'histoire et de la culture", a dit  Benchaâbane, Il a tenu à souligner aussi que les jardins sont le reflet des civilisations qui les ont vu naître, ne portent-ils pas les noms des territoires et cultures qui les ont crées : jardins islamiques, jardins  andalous, jardins japonais, jardins anglais, jardins à la française...etc.

Aussi fragiles soient-ils, les jardins conçus par civilisations et à différentes époques réussissent des fois à résister aux aléas du temps et témoigner du géni de leurs époques, poursuit-t-il, citant 

à titre d'exemple des jardins comme ceux de l'Agdal, de Versailles ou autres qui constituent d'excellentes illustrations de la grandeur de leurs concepteurs, Aux yeux de Benchaâbane, le Maroc en tant que pays carrefour entre la méditerranée et l'atlantique, se caractérise par la diversité de ses paysages et de ses climats, relevant que des forêts denses du Rif, aux dunes du Sahara, le visiteur du Maroc découvre différents paysages naturels et cultivés.

Et d'ajouter que grâce à la diversité du climat marocain, le jardinier trouve de nombreuses opportunités pour donner libre cours à son imagination, en créant des jardins d'agréments et de rapport. Ces deux types de jardins, parfois, cohabitent, se mélangent, fusionnent et créent ainsi une nouvelle forme de jardin, estime-t-il.




Séjours-Marrakech vous informe : BMI annonce le lancement de sept vols hebdomada
Evenements

Londres - La compagnie aérienne britannique, British Midland International (BMI), a annoncé lundi le lancement de sept nouveaux vols hebdomadaires à destination du Maroc en partance de l'aéroport de Heathrow (ouest de Londres).


Ainsi, la compagnie opérera, dès le 1er avril prochain, quatre vols par semaine à destination de Casablanca et trois autres vols hebdomadaires vers la ville de Marrakech à partir du 2 avril. 

"C'est une très bonne nouvelle pour le tourisme marocain", indique Ali Kacemi, directeur de la représentation de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT) à Londres, soulignant que BMI est l'une des principales compagnies aériennes en Grande-Bretagne avec British Airways. 

Les vols annoncés lundi sont le fruit d'une démarche lancée avec BMI il y a deux ans, soit avant le rachat de BMI par la compagnie aérienne allemande Lufthansa, indique Kacemi. L'initiative de BMI est un autre gage de confiance dans le dynamisme du marché marocain, a-t-il dit, ajoutant que cette initiative demeure exceptionnelle pour une nouvelle compagnie qui marque son entrée dans un marché non-européen avec un nombre important de vols hebdomadaires. 

Ces vols permettent au Maroc d'avoir des liaisons directes avec Heathrow, l'un des aéroports les plus importants au monde. British Airways, principal opérateur aérien au Royaume-Uni, avait annoncé en novembre dernier son retour sur le marché marocain après une longue absence avec trois vols à destination du Royaume. 

La compagnie lancera ainsi le 27 mars prochain trois vols hebdomadaires à partir de l'aéroport de Gatwick (sud-est de Londres) vers Marrakech. Le flux de ces compagnies au Maroc intervient sur fond d'une forte croissance de la destination Maroc sur le marché britannique. 

Des chiffres rendus publics récemment confirment la tendance haussière des arrivées et des nuitées enregistrées à partir de la Grande-Bretagne. Selon ces chiffres, le Maroc a enregistré en septembre dernier 139.880 nuitées à partir du Royaume-Uni contre 78.405 durant le même mois une année auparavant, soit une forte augmentation de 78 %. 

Les arrivées en provenance du Royaume-Uni se sont, quant à elles, chiffrées à 40.000 en septembre 2010 contre 25.000 au même mois de 2009, soit un bond de 55 %. Ces résultats interviennent au moment où l'économie britannique traverse toujours une crise financière sévère ayant amené le gouvernement du Premier ministre conservateur, David Cameron, à opérer à partir du mois d'avril 2011 d'importantes compressions budgétaires.



Séjours-Marrakech vous informe : Le projet marocain d'énergie solaire compte par
Evenements

Washington - Le projet marocain d'énergie solaire, qui entend garantir environ 14 pc des besoins en électricité du Royaume, compte parmi les projets énergétiques les "plus grands et les plus avancés" en Afrique du Nord et dans le monde, écrit mardi "Dow Jones Newswires", support électronique des publications américaines "The Wall Street Journal", "SmartMoney" et "Barron's".

Ce projet énergétique d'envergure fait partie d'un large effort visant à renforcer les capacités industrielles de l'économie marocaine, en tirant avantage de sa proximité avec les marchés européens et africains, notamment pour ce qui est des secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, l'agro-industrie et l'électronique, précise-t-on de même source. 

Citant le ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami, Dow Jones Newswires précise dans ce sens que quatre consortiums ont été déjà présélectionnés pour la station de Ouarzazate, la première de ce projet de 9 milliards de dollars qui entend fournir une capacité globale de 2.000 mégawatts d'ici 2020, ajoutant que le Maroc devra annoncer d'ici la fin de l'année en cours l'attribution du contrat de réalisation de ce mégaprojet. 

Chami a également relevé, dans un entretien à Dow Jones NewsWires, que l'agence marocaine de l'énergie solaire, chargée de piloter ce projet, a réussi à aligner des sources de financement de la part de plusieurs agences multilatérales à même de bénéficier au consortium sélectionné. 

Le ministre a, par ailleurs, souligné que le Maroc a aussi réussi à attirer les flux d'investissements étrangers, qui s'acheminaient auparavant vers l'Europe de l'Est et le Mexique, grâce notamment à l'abondance d'une main d'oeuvre bon marché et la position géographique privilégiée du Royaume. 

Le Maroc, a-t-il poursuivi, cherche également à améliorer sa compétitivité en remplaçant sa politique de taux de change fixe par un régime de changes flexibles.



Séjours-Marrakech vous informe : Attentat de Marrakech: la ville ocre sortira fo
Evenements

L'attentat criminel commis le 28 avril dernier à Marrakech n'entamera en rien la réputation de la ville ocre en tant que l'une des principales destinations touristiques mondiale, a affirmé le ministre du tourisme et de l'artisanat, Yassir Znagui.


Znagui, qui s'exprimait dans un entretien à la MAP, a souligné que cet attentat isolé n'a eu qu'un impact limité, relevant le comportement "très normal" des touristes durant la journée même de l'attentat.

"Personne n'a écourté son séjour", a dit le ministre, soulignant que le nombre des annulations sur les trois mois qui viennent ne dépasse pas les 23.000, soit seulement 2,8 pc sur le nombre total des flux touristiques sur Marrakech.

Il s'agit d'"un impact très faible", a observé le ministre, soulignant que son département suit de très près la situation. Il a, dans ce contexte, rappelé la mise au point d'un plan d'action visant à renforcer la place de Marrakech en tant que destination phare.

Le plan prévoit notamment une campagne, baptisée "I love Marrakech", avec des opérations d'accueil dans les aéroports.

Le réseau internet, notamment les sites sociaux, ont été mis à contribution dans le cadre de cette campagne dans l'objectif de consolider le rayonnement de la ville ocre.

Un nombre d'événements culturels et artistiques sont programmés à Marrakech, en particulier sur la place Jamaa Lafna, dont la commémoration du dixième anniversaire du classement de Jamaa Lafna par l'Unesco en tant que patrimoine de l'humanité à la fin du mois, a dit Znagui, qui a expliqué que plusieurs personnalités des mondes de la politique, de la culture et des arts ainsi que des opérateurs touristiques monde entier et des responsables de l'organisation mondiale du tourisme seront au rendez-vous pour rendre hommage à la ville impériale marocaine et lui témoigner le soutien qu'elle mérite contre ceux qui veulent porter atteinte à son image de havre de paix et de lieu de rencontre par excellence.

D'autres événements artistiques comme "le Concert de la Paix", seront organisés dans la ville ocre avec la participation d'artistes de renommée internationale, qui viendront sensibiliser les amis et les amoureux de Marrakech à travers le monde pour soutenir la ville ocre.

"Toutes ces initiatives devront permettre à la ville de Marrakech d'être encore plus forte qu'avant", a insisté Znagui.

"Un acte criminel exécrable ne réussira jamais à remettre en question les solides fondamentaux d'une destination forte comme Marrakech et surtout d'un secteur fort comme le secteur du tourisme", a-t-il dit.



ACCUEILINFORMATIONSACTUALITESGALERIE DE PHOTOSCONTACT & RESERVATIONS
Site réalisé par AMBA avec un moteur Php-Nuke, Séjours Marrakech © 2006