FAIL (the browser should render some flash content, not this).
English Version FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Navigation
Séjours MarrakechShow/Hide content
 Marrakech
 Riads
 Histoire
 Arts
 Savoir-Vivre
 Religion
 Cuisine
 Climat
 Monnaie
 Langue
 Voyage
 Partenaires
 Photos
ExcursionsShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad les Trois PalmiersShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Votre séjour
 Tarifs
 Livre d'Or
 Photos
Riad El BachaShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Votre séjour
 Tarifs
 Photos
 Livre d'Or
Villa CactusShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad DaviaShow/Hide content
 Présentation
 Tarifs
 Photos
Riad Des EpicesShow/Hide content
 Présentation
 Chambres
 Tarifs
 Photos
Fan EventsShow/Hide content
 Présentation
 Organisation de Mariage
 Organisation d'Evènements
 Organisation de Séminaires
 Organisation de Stages de Golf
 Photos
Tom Cruise au Maroc pour le tournage de Mission Impossible 5
Evenements
H24info.ma
La star hollywoodienne Tom Cruise sera au Maroc début septembre pour le tournage du 5e volet de Mission Impossible.Les tournages américains au Maroc reprennent de plus belle.
Le 5e volet de la saga Mission Impossible sera ainsi bientôt tourné au royaume. Tom Cruise, acteur vedette, est même attendu début septembre.
Les équipes de production sont déjà au Maroc pour la préparation des lieux de tournage du film.Les villes choisies pour Mission Impossible 5 sont Marrakech, Rabat et Casablanca.



Industrie pétrolière. Production du 1er baril de pétrole marocain.
Economie Industrie pétrolière. Production du 1er baril de pétrole marocain. 
C’est la compagnie San Leon Energy qui a fait l’annonce, et c’est sur son site de Timahdit dans la région de Meknès que le pétrole a commencé à couler. La compagnie parle même d’un potentiel de 11.000 barils par jour pendant 30 ans. 
Du côté de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), il n’y a toujours pas de communication officielle. La prudence est toujours de mise quand il s’agit de découverte pétrolière. Le360.ma



Maroc : L'Etat emploie 860.000 fonctionnaires
Economie

Rabat : Le ministre marocain délégué à la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a présenté mercredi à Rabat, des données sur le corps fonctionnaire, employé par l'Etat.


Mohamed Moubdi - PH MAP
Mohamed Moubdi - PH MAP
Il en est ressorti de ces chiffres officiels que l'Etat dispose d'une masse de fonctionnaires de 860.000 salariés. 

D’après la ventilation de ce chiffre, il ressort que 521.553 fonctionnaires relèvent des différents départements ministériels et 190.442 relèvent des établissements publics alors que les collectivités locales comptent plus de 150.000 fonctionnaires, a fait savoir le ministre Mohamed Moubdi, cité par la MAP. 

Par département, le ministère de l’Education nationale arrive en tête avec 54,09% des fonctionnaires, le ministère de l’Intérieur en compte 15,64 % et le ministère de la Santé arrive en 3e position, mobilisant 8,87 % du nombre total des fonctionnaires, a ajouté le ministre. 

Les femmes ont représenté en 2012 près de 38,6 % du nombre total des fonctionnaires, contre 34 % en 2002, a noté le ministre, précisant que ce taux s’élève à 56,61 % au ministère de la Santé, 48,56 % au ministère de la Justice et des libertés, et 44,67 % au ministère de la Fonction publique.



Riad Les Trois Palmiers Récompensé par Tripadvisor
En Bref Gagnant du prix Travellers' Choice Prix Travellers' Choice™ 2014Petits hôtels | En amoureux



18% des citoyens marocains sont obèses...

Le Professeur Jaâfar Heykal est médecin épidémiologiste et nutritionniste, enseignant à la faculté de médecine de Casablanca.

Quelles sont les principales caractéristiques des habitudes alimentaires des Marocains ?

R – Il faut noter qu’on assiste depuis quelques temps à d’importants changements en matière d’alimentation, tant en quantité qu’en qualité ; les gens consomment de plus en plus de sucres et de matières grasses, sans compter les protéines d’origine animale et non végétale. En comparaison au passé, les Marocains, disposent de davantage de moyens financiers, ce qui a induit une évolution des habitudes alimentaires. Ainsi, les protéines animales sont plus consommées qu’avant, et surtout les viandes rouges, le poulet et le poisson. On assiste aussi à ce qu’on appelle « une démocratisation de l’alimentation », ce qui n’est pas forcément sain car on trouve parmi les nouvelles habitudes, généralisées, les fastfoods.

Q – Disposez-vous de statistiques sur ces changements des habitudes culinaires ?

R – Oui, une étude a été réalisée à Casablanca et a établi que les gens passent en moyenne 10 mn, 30 mn et 20 mn pour respectivement le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Or, il est important de souligner que le temps consacré à un repas est très important car il a une relation avec la digestion. Écourter donc le temps d’un repas ouvre la voie vers l’obésité car en mangeant rapidement, on ne laisse pas beaucoup de temps pour la digestion.

Q – Un nombre croissant de femmes au travail se nourrissent de conserves (surgelés) ; quel est l’impact de cette habitude sur la santé ?

R – En effet, de plus en plus de femmes exerçant une activité professionnelle s’alimentent au moyen de repas surgelés ou d’aliments en conserves, en plus des repas rapidement préparés comme les lasagnes, et parfois même ce sont des tajines  De plus, et conformément aux anciennes habitudes, les gens prenaient des fruits à la fin de leurs repas. Aujourd’hui, cela est remplacé par des gâteaux, pâtisseries ou glaces. Cette évolution culinaire a eu des conséquences sur les calories nécessaires à la bonne santé du corps, qui ne doivent pas dépasser 25% pour le petit-déjeuner, et 35-40% pour le déjeuner et le dîner. Or, on constate que la valeur énergétique des calories dont le corps a besoin a baissé pour le déjeuner et le petit-déjeuner, mais a en revanche augmenté pour le « goûter » et le dîner, et tout cela s’accompagne par un manque d’activité sportive.

Q – Les Marocains ont l’habitude bien connue de boire du thé, beaucoup de thé, durant la journée… Cela a-t-il un impact sur la santé ?

R – Le thé est en effet une boisson particulièrement prisée chez les Marocains. Fort bien, mais ce qu’il faut éviter, c’est de mettre une grande quantité de sucre dans ce thé, de sorte que cela devient souvent du « sucre accompagné de thé » et non l’inverse… Il faut donc bien mesurer et surveiller la préparation du thé afin d’en garder le plaisir et d’éviter les abus.

Q – Quelle est la relation des gens avec l’eau ?

R – L’eau est très importante pour le corps, étant donné que ce dernier est constitué de 66% d’eau, qui est donc primordiale pour les cellules du corps et essentielle pour l’alimentation. Il n’y a pas de calories dans l’eau et donc aucun risque de grossir en en consommant. Il est recommandé de boire l’eau du robinet ou l’eau minérale, à une quantité de deux verres à chacun des trois repas de la journée. Pour les gens de 60 ans et plus, la quantité doit être augmentée car à leurs âges, ils ne ressentent pas toujours la soif ; ils doivent donc boire toutes les deux heures.

Q – Les Marocains prennent du pain, une grande quantité de pain…

R – La plupart du temps, les gens consomment une demi-parisienne ou un pain au petit-déjeuner, et pareil ou même plus pour le déjeuner, le goûter et le dîner, et cela pousse les calories consommées par jour à 900. Il faut donc reconsidérer la consommation du pain, surtout avec les tajines qui doivent contenir des sauces en quantités raisonnables pour ne pas encourager à la consommation de pain.

CANCER, ALIMENTATION ET SPORT

Les études réalisées ont montré que 78% des Marocains ne font pas d’activité physique d’au moins 30 minutes par jour ; j’entends par activité physique la marche ou des mouvements effectués à la maison, sans avoir besoin d’être inscrit dans un lieu dédié ou spécialisé.

Or, en ville, il existe un phénomène de plus en plus répandu et de plus en plus astreignant : le stress, qui élimine du corps une hormone qui fait ressentir la faim. En conséquence, les risques d’obésité, ou simplement de prise de poids, sont importants. Aujourd’hui, l’obésité concerne 18% de la population, et 32% sont menacés par ce dérèglement, ce sont les personnes qu’on dit être en surpoids. Je voudrais apporter ici une précision : le surpoids touche les femmes deux fois plus que les hommes et se répand en ville davantage qu’à la campagne. En plus, le surpoids est plus répandu chez les femmes au foyer que chez les femmes exerçant une activité professionnelle, de même qu’il est très fréquent chez les populations analphabètes.

Aussi, on peut conclure que la question des habitudes culinaires conduisant au surpoids et à l’obésité reste un phénomène social, du fait qu’elle est fortement corrélée au niveau d’enseignement et au milieu social. De plus, ces habitudes conduisent à des maladies comme le diabète, l’hypertension et certaines formes de cancer, essentiellement celui du sein et du côlon. Selon l’organisation mondiale de lutte contre le cancer, qui a publié une enquête en 2012, 50% des cancers sont liés à l’alimentation et au manque d’activités sportives. La même enquête a établi qu’une grande proportion des Marocains vivant au premier étage empruntent davantage l’ascenseur que l’escalier, et qu’ils sont très nombreux à prendre leur voiture pour se déplacer sur des distances de moins d’un kilomètres (école des enfants, bureau…). Enfin, pour le HCP, les Marocains de moins de 20 ans ne font pas de sport, et que la seule activité physique qu’ils pratiquent reste le « sport des doigts » avec un clavier d’ordinateur.




Marrakech Grand Prix du 5 au 7 avril 2013
Evenements


MARRAKECH GRAND PRIX 2013

Le Grand Prix de Marrakech en bref et en chiffres :

  •  Piste de circuit de 4.7 km
  •  1 Paddock de 7Ha entièrement équipé, « un des plus beaux au monde selon le
    délégué presse de la FIA
  •  Aires de stationnement entièrement pavées pour 5000 véhicules
  •  Plateforme Hélico
  •  1240 emplois directs pour la construction du circuit
  •  2680 emplois (sous-traitants) annuellement pour l’organisation de l’évènement
  •  75 chaînes TV dans 160 pays pour assurer la couverture de l’évènement
  •  480 millions de téléspectateurs en 2012
  •  220 Mdh de dépenses directes du Championnat et de ses partenaires la semaine de l’évènement
  •  53 heures de visibilité pour la marque Maroc à l’international (Campagne ONMT)



Le Maroc élu à la présidence du partenariat mondial pour le tourisme durable
Economie

Le Maroc élu à la présidence du partenariat mondial pour le tourisme durable


Leila Assam - Lemag - publié le Mercredi 27 Mars

Bonn : Lors de la 3ème réunion annuelle des partenaires pour le tourisme durable qui s'est tenue du 25 au 27 mars à Bonn en Allemagne, le Maroc a été élu à la présidence du comité de pilotage du Partenariat mondial pour le tourisme durable, pour la période 2013-2015.

Le Maroc succédera, ainsi, à la France pour le pilotage du Partenariat mondial pour le tourisme durable qui a pour vocation de constituer une plateforme internationale pour l'échange d'expériences et le partage de bonnes pratiques de tourisme durable, tout en mettant à la disposition de ses membres un réseau international de bailleurs de fonds et d'organismes à même d'apporter un appui technique dans la mise en place de projet de durabilité dans le tourisme. 

Pour rappel, le thème du symposium du 25 mars portait sur la promotion du tourisme durable : conception, développement et mise en oeuvre. 






Le Maroc ambitionne d'attirer un million de touristes espagnols en 2015
Economie

Le Maroc ambitionne d'attirer un million de touristes espagnols en 2015


Le nombre de touristes espagnols augmente considérablement. Ils étaient 800.000en 2012, en hausse de 4 % par rapport à 2011 et "notre ambition est d'arriver, dans deux ans, à un million de touristes", a dit Lahcen Haddad lors d'une rencontre avec la presse à l'occasion de l'ouverture de la 33ème édition du Salon International du Tourisme, FITUR 2013; rapporte la MAP. 

Le ministre assure que le Maroc ne néglige point l'importance du marché touristique espagnol, rappelant que l'Espagne est le deuxième pays émetteur de touristes vers le Maroc après la France. 

Donc, l'objectif est d'augmenter le nombre de visiteurs espagnols au Royaume, mais aussi de nouer de nouveaux partenariats avec les tour-opérateurs espagnols pour présenter des produits combinés entre les deux pays afin d'attirer les touristes des marchés émergents comme le Japon, l'Inde, le Brésil, la Chine ou plusieurs pays latino-américains, a souligné le ministre du Tourisme, qui a tenu plusieurs rencontres avec des opérateurs touristiques espagnols dans l'objectif de promouvoir la destination du Maroc. 

Pour rappel, Lahcen Haddad prend part au FITUR, l'un des salons ayant la plus grande projection au niveau international, et qui constitue une importante plate-forme de rencontres, permettant aussi bien aux exposants qu'aux visiteurs de définir de nouvelles stratégies et de promouvoir leurs destinations.



Jetair Fly lance de nouveaux vols vers le Maroc
Evenements

Jetairfly, lance de nouveaux vols entre l'Europe et le Maroc


Bruxelles : Le transporteur aérien low cost belge Jetairfly, qui a fusionné avec la compagnie marocaine Jet4you, a annoncé le lancement de nouvelles routes, entre les Pays-Bas, la France et le Maroc


Jetairfly, lance de nouveaux vols entre l'Europe et le Maroc
Ces nouveaux vols permettront aux passagers européens à voyager de Nantes à Casablanca,Paris-Orly àRabatToulon à destination d’Oujda et de Rotterdam à Tanger

La compagnie low-cost envisage également de lancer d'autres vols de l'Europe vers les villes de NadorTétouanAl HoceimaAgadirFès etMarrakech

L’extension d’activité de Jetairfly décidé par elle au Maroc, survient des semaines aprés la décision par sa rivale Ryanair d’ouvrir ses premières bases non-UE au Maroc dans les aéroports des villes impériales de Fèset  Marrakech

Ryanair devient ainsi le premier low-coster européen à avoir des bases, avec stationnés dessus, desvecteurs en permanence, en dehors de son continent d'origine. 

Certains experts du voyage, disent à ce propos, que la concurrence chaude et croissante, entre transporteurs low cost, sur les destinations marocaines, est susceptible de donner un nouvel élan à l'industrie du tourisme au royaume, surtout que le secteur génère, la deuxième plus grosse contribution au PIB du pays.



Les sentiers de Ouirgane à l'honneur.
Evenements

"Les sentiers de Ouirgane", à l'honneur du patrimoine rural marocain


Lemag.ma - publié le Mercredi 13 Février à 19:19 modifié le Mercredi 13 Février - 19:23

Marrakech : Partant du souci majeur de revaloriser le patrimoine rural marocain, l’association Artsouk mène un projet bien ambitieux baptisé «Les sentiers de Ouirgane».

Ainsi, l’associationArtsouk, avec les ressources locales, les marocains résidant à l’étranger et ses partenaires, entame son projet«Les sentiers de Ouirgane» dès le mois d'avril 2013; avec plusieurs actions prévues. 

Artsouk cible, en effet, le patrimoine avec une action visant à désenclaver le village de Ouirgane, par la réhabilitation du sentier interne et des éléments patrimoniaux; l'éducation, pour aider le directeur de l'école et les écoliers dans leur projet de création d'une bibliothèque scolaire, Acheminement d'un lot de 500 ouvrages scolaires à destination de l'école primaire de Ouirgane; et l'économie solidaire pour accompagner la société civile et les acteurs locaux dans les projets générateurs de revenus 'labellisation/certification d'huile alimentaire'. 

Le village qui abritera ce projet est le village de Ouirgane, à 70 km de Marrakech, qui est le point de passage privilégié pour traverser le Haut Atlas. 

Rappelons que l'association Artsouk a été créée en Juillet 2003. A but non lucratif, elle œuvre via son site internet à la  promotion du patrimoine, de la culture, des arts et de l’artisanat marocains. Grâce aux compétences de ses membres actifs, l’association apporte un savoir-faire pluridisciplinaire dans la mise en œuvre de projets de développement axés sur l’amélioration des conditions de vie des populations locales, la valorisation patrimoniale et le développement d’activités locales génératrices de revenus.



ACCUEILINFORMATIONSACTUALITESGALERIE DE PHOTOSCONTACT & RESERVATIONS
Site réalisé par AMBA avec un moteur Php-Nuke, Séjours Marrakech © 2006